ElsaMuse Avatar

Crowdfunding

A partir du 27 Septembre prochain, nous lançons une campagne de crowdfunding et j’aimerais vous raconter notre expérience qui pourrait servir à celles/ceux qui lancent des projets avec peu de moyens au départ. Restons humble car la campagne n’a pas commencé donc on ne sait pas encore si on va atteindre nos objectifs !

Pour notre concept de BOX DIY by Elsa Muse, vous l’avez compris, il y a le produit physique dont on vous parle depuis quelques temps, que vous recevrez tous les mois dans votre boîte aux lettres, mais il y a aussi des contenus de qualité via un nouveau site que nous créons, une expérience digitale à part entière, et des rencontres en propre lors de masterclass sur des sujets liés à la box. Pour vous faire vivre ces moments inoubliables on a donc besoin de vous !!!

ELSAPPELLE AUX DONS lol

On aurait besoin d’un coup de pouce ou de baguette magique de 6 000€. Pour faire quoi exactement ? UN POP-UP STORE PENDANT 10 JOURS A PARIS. Imaginez rentrer dans le monde créatif d’Elsa Muse, réaliser ensemble les DIY Mode et Beauté, devenir les acteurs de vos propres tutos, vous essayer aux stop-motions, débattre sur la meilleure façon d’atteindre l’orgasme ou de recycler ses vêtements, rencontrer la communauté, échanger, vous déguiser, ou tout simplement S’AMUSER autour d’un café ! Grâce à des intervenants et des experts, on va vous encourager à oser, à réaliser et vous réaliser.

C’est donc ça le financement participatif. C’est très simple à mettre en place. Il existe plusieurs plateformes. Parmi les plus connues, on trouve KissKissBankBank, Kickstarter, Ulule. Premier challenge : décider sur laquelle il est le plus intéressant de lancer le projet. Voici le résultat de nos recherches reste évidemment subjectif (si certains d’entre vous ont une bonne expérience à partager laissez le en commentaires) :

  • KissKissBankBank semble plus axé sur des projets artistiques et on a noté que seulement un quart des projets proposés sont acceptés au départ. Mais leur grosse force est le soutien des médias (Glamour, L’Exception).
  • La plateforme Kickstarter, elle, a l’air de pousser principalement des projets avec une forte innovation technologique et reste le leader du crowdfunding mondial.
  • Ulule, la plateforme que nous avons choisie au final est n°1 en taux de réussite en France avec 68% des projets qui atteignent leur objectif, notamment en mode et design. Alors autant mettre toutes les chances de notre côté ! En plus, ils vous aident dans tout le développement de votre projet.

Une fois inscrit, un deuxième challenge apparaît : réussir et articuler une campagne d’appel aux dons qui soit à la fois originale, décalée à la Elsa Muse, et crédible car on préfère tous donner de l’argent à des projets bien ficelés, en d’autres termes dont la maturité est assez forte. Il est donc essentiel de préparer un contenu clair et des supports qui donnent envie d’être lus. C’est un véritable exercice de marketing. On vous conseille de vous balader longuement sur les campagnes qui ont connu un grand succès pour en comprendre les facteurs de réussite. Prendre du recul et se lancer… Du coup, on s’est fait des petites sessions de brainstorm en équipe et on a finalement décidé de créer un dessin animé, j’ai hâte!!!!

Challenge suivant, le troisième : bien comprendre comment structurer sa campagne. En effet, vous pouvez décider de faire un appel aux dons sans contrepartie (mais disons le, ça fait un peu radin! ), un appel aux dons avec des contreparties symboliques (ça fait toujours plaisir de recevoir un merci matérialisé par un pin’s, un tote bag ou même un bisou virtuel) ou enfin une pré-vente ou une pré-commande du produit qui va être lancé. De notre côté, on a choisi les contreparties car nous ne souhaitons pas prévendre les produits. Du coup, on s’amuse à créer des petits objets aux couleurs Elsa Muse, je suis ravie !! D’ailleurs, quel totebag préféré vous ? On hésite…

Une fois la stratégie choisie, place au dernier challenge : la campagne marketing. Elle est clé dans la réussite de la collecte, tous les Ululiens le disent. Avant de lancer la campagne, il faut mobiliser sa communauté, de potentiels investisseurs car les donateurs sont souvent des proches, la famille et votre réseau. Prévenez-les en avance avec une petite newsletter ou un petit mail sympa ! Puis pendant toute la durée de votre campagne (sur Ulule 30 ou 45 jours), il faut animer la page pour encourager les donateurs. Il faut prévoir un vrai plan de communication et un petit budget éventuellement. Nous on a créé un fichier excel, et on a brainstormé pour créer une campagne appétante. On croise les doigts car si on n’atteind pas notre objectif, on perd tout !

Dans tous les cas, après la campagne, il est nécessaire de prendre un temps de réflexion pour se poser les bonnes questions : si le projet n’a pas récolté les fonds attendus et même si à l’inverse il y a plus que prévu car cela signifie que dans un sens ou dans un autre ce n’est pas l’accueil escompté. Il faut alors ajuster. On le fera nous aussi… on vous dira, que ce soit bon ou mauvais ce qu’on en apprend.

Vous avez des tips à partager avec moi ? Qui a déjà fait une campagne ? Des idées différentes à nous proposer ?

En tous cas si notre projet vous tente (et retrouvez les backstages ici), vous savez ce qu’il vous reste à faire 🙂 Des CONTRE-PARTIES à gogo vous attendent sur notre page ULULE et si on dépasse notre objectif, on est POUR-une-PARTY ahah! RDV le 27 SEPTEMBRE.

4 commentaires

  • Princesse Pastèque - - Répondre

    Super! J’espère de tout cœur que votre projet va se concrétiser et je serais La première à vous soutenir le 27 😉
    P.S.: le premier tote bag SANS HÉSITER!!

    • Elsa - - Répondre

      Merci beaucoup <3

  • Paco - - Répondre

    Belle préférence pour le premier tote-bag Elsa Muse coloré 🙂

    • Elsa - - Répondre

      Top! C’est aussi mon préféré 🙂

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *