ElsaMuse Avatar

Le Festival d’Hyères

Photographe : Anna Rakhvalova

Vous l’avez vu dans ma première vidéo YouTube Elsanalyse (et si vous ne l’avez pas encore vue c’est le moment !) je suis allée au Festival d’Hyères invitée par Petit Bateau, partenaire de l’incontournable RDV international de la mode et de la photographie. C’est une belle expérience que j’avais envie de partager avec vous car j’ai pu me faufiler dans les backstages et chercher des conseils pour se lancer quand on veut devenir créateur de mode. Même sans passe droit, y venir est une belle façon de se plonger dans l’univers de la mode, d’en comprendre le fonctionnement, et l’atmosphère est inspirante. Tous les ans, de nombreux créateurs, photographes, professionnels de l’industrie se rencontrent à Hyères dans le Var pendant trois jours. Depuis 1985, Jean-Pierre Blanc, le directeur de la Villa Noailles s’est donné pour mission de faire émerger les jeunes talents du monde entier. En effet, plusieurs jeunes créateurs ont la possibilité de présenter leur collection devant un jury de professionnels de la mode. Une opportunité en or pour présenter ses créations et ses ambitions. Ce jour là j’ai découvert les profils et les silhouettes de dix créateurs, et j’ai écouté leurs discours. Chacun a son style, son histoire… et aussi sa manière de se vendre. C’est Marine Serre ce matin qui m’a enthousiasmée. J’ai aimé ses créations très contemporaines (elle travaille avec Balenciaga et Vêtements, rien d’étonnant !), son discours qui avait du sens et j’ai tout simplement trouvé ce petit bout de femme très professionnelle.

Le soir venu, le défilé a lieu : les créations prennent alors vie sur des ambiances musicales que choisissent les participants. Finalement c’est Vanessa Schindler qui m’a touchée. J’ai trouvé ses créations d’une féminité et d’une élégance incroyable, bien que les méthodes qu’elle utilise soit très moderne (souder les vêtements avec du polymère liquide…). C’est donc pour elle que j’ai voté ce soir là car il y a un prix du jury et du public. Vanessa a d’ailleurs remporté les deux !

J’ai lu la semaine dernière que Marine avait gagné le PRIX LVMH, un autre prix qui récompense et finance de jeunes créateurs et je m’en réjouis. Comme quoi, comme je le dis dans ma vidéo, il ne faut pas baisser les bras, la résilience est importante !

J’avais aussi envie de vous parler de la Villa Noailles, ce lieu extraordinaire qui acceuille le festival. Elle a été construite en 1923 par Robert Mallet-Stevens pour le couple de Noailles qui ont accueilli pendant tout le 20ème siècle de nombreux artistes. Il avait choisi cet emplacement car la lumière y était exceptionnelle et propice à la création. Toutes les expositions photographiques sont agencées dans l’espace de la Villa et les petites chambres qu’occupaient les artistes dans le passé sont réservées au travail des stylistes. J’ai redécouvert le travail créatif d’Elsa Shiapareli avec une collection de pièces exposées à la piscine et j’ai découvert le travail du calliagraphe Nicolas Ourchenir. Superbe !

Je reviendrai c’est sûr tant ces 3 jours ont été pour moi une source d’inspirations qui m’a donné envie de créer mille projets. En attendant l’année prochaine, encore merci Petit Bateau !

La Wishlist

Culottes

Petit Bateau x Wataru Tominaga

35€

Robe droite à rayures

Petit Bateau x Wataru Tominaga

125€

Short unisexe

Petit Bateau x Wataru Tominaga

35€

1 commentaires

  • En Mode Bonheur - - Répondre

    Trop cool de se replonger dans ces souvenirs du festival. J’aime tellement ce moment de l’année où la Villa Noailles et Hyères tout entier grouille de créativité <3

    xx
    Julie

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *