ElsaMuse Avatar

Elsaffirme

Vendredi dernier, je suis passée pour la première fois à la TV, et pas dans n’importe quelle émission : celle du Quotidien de Yann Barthes, rien que ça. A l’écran, j’avais l’air relax comme ça, à répondre à des questions en direct devant des millions de téléspectateurs. Mais si vous saviez ce qu’il s’est passé à l’intérieur de moi toute la journée! Le stress, le vrai. Celui qui tord le ventre et la gorge, t’empêche de manger, de te concentrer et qui fait des plaques sur le décolleté.

La télé… tellement impressionnant, tellement difficile à appréhender… mais qu’est-ce qui m’a pris !!!! Tout a commencé le jeudi soir, la veille donc. J’ai reçu un coup de fil pour me proposer de participer à l’émission. Sur le coup, j’ai dis oui, super flattée que l’on pense à moi pour parler du métier de blogueuse. Et puis quelques minutes après j’ai rappelé pour dire non (je suis balance, ascendant balance, il faut le savoir ça permet de comprendre beaucoup de chose). Pendant ces quelques minutes, j’ai réalisé que je n’étais pas du tout « media trainée », et que c’est tout un art de répondre à des questions de façon spontanée sans dire d’âneries tout en étant claire, percutante et cohérente. Je dois avouer que j’ai le sentiment que c’est un truc sur lequel je dois progresser. Aussi, connaissant un peu le ton de Yann Barthes, je me doutais qu’il allait un peu nous taquiner, et que le résultat pouvait carrément me desservir. Et puis, par dessus tout, j’avais hyper peur.

Finalement, parce que je suis balance et parce que la nuit porte conseil, j’ai rappelé le lendemain matin pour dire ok. Après tout, c’était l’occasion rêvée pour venir parler de mon métier, de montrer notre professionnalisme et casser tous les clichés sur les blogueuses. J’ai pris ça comme un challenge pour progresser. J’ai décidé d’affronter mes peurs pour grandir. Mieux vaut-il avoir des remords que des regrets, non ?

 

Je vous laisse regarder la video pour vous faire une idée, mais globalement, l’objectif de changer un peu l’image du métier de blogueuse a foiré. Oui oui disons le ! Dès le début, le ton était un chouilla condescendant (y’a qu’à voir le titre de la video sur le replay « blogueuses sous influence », ou des petites remarques comme « Kenza, vos tutos sont en cartons »…). Il y avait des petits pièges dans les questions et on est parfaitement tombées dedans ! Il faut dire que ce n’était vraiment pas évident de répondre à trois aux questions de Yann en faisant passer un message clair, quand on a toutes les 3 des messages différents. On finit par se couper la parole ou à parler en même temps, à se contredire…

Au final on en retient quoi de ce passage ?

-« moi je, moi je, moi je » (ba oui, on avait pas trop le choix de commencer nos phrases par ça comme on était 3 et qu’on ne tient pas un blog à trois, mais 3 blogs différents, avec des façons de travailler différentes et des envies différentes. On fait un métier pour lequel il n’y a pas de descriptif de poste. Il y a moins de 10 ans il n’existait pas, et on se l’approprie chaque jour comme on peut/veux).

-que l’on est sous l’influence des marques parce ce que tout ce qu’on vous écrit est sponsorisé… (Là, comme on a essayé de l’expliquer, les lectrices ne sont pas dupes. En effet nos clients sont des marques, et l’essentiel est de travailler avec celles avec qui on a une histoire cohérente à raconter et avec qui on partage quelque-chose.)

-que notre job consiste à se faire plein d’argent en postant des photos de cadeaux assises dans notre canapé… (ahah !! Si seulement c’était aussi facile….)

-qu’on pique leur job aux journalistes en plus (En réalité, ce qui fonctionne ici, c’est que le vêtement, l’accessoire ou le cosmétique est incarné. Le lecteur peut facilement s’identifier et se projeter avec le produit, plus qu’en regardant un magazine. En revanche on aura toujours besoin de magazine pour nous faire rêver !)

Finalement, je ne regrette pas, ce fut une belle expérience et ça m’a donné envie de refaire de la télé pour réussir à expliquer au plus grand nombre en quoi consiste ce nouveau métier qui évolue et me force à me réinventer chaque jour, à cultiver ma créativité sur fond d’humilité. Et puis ça m’a permis de me rendre compte des petits défauts que je dois améliorer à l’antenne, mon élocution par exemple. Articuler davantage pour éviter des dérapages relevant parfois du lapsus du genre « je travaille pour des macs » ahaha!

C’est toujours bon pour prendre du recul et je vous le redis : j’ai envie de donner plus de profondeur au blog cette année. Plus que partager des choses à réaliser (DIY, looks…), j’aimerais vous aider/vous accompagner à VOUS réaliser. La grande nouveauté 2017 du blog sera donc… attention suspense…. des podcasts !!!!!

Ce sera des petits contenus audio sur des thèmes ou des questions que l’on se pose tous, à écouter et réécouter en travaillant, en faisant son sport, dans la voiture, ou alors dans le lit pour s’endormir… oui parce qu’au début il y a moyen que ce soit un peu soporifique 🙂 Là aussi j’apprends, parler pendant 30 minutes de façon dynamique c’est plus difficile que ce que l’on croit. Mais encore une fois le principal c’est d’oser, de se lancer, d’apprendre en marchant et de se relever si on est tombé, vous n’êtes pas d’accord ?

Merci aux personnes de l’émission Quotidien pour leur accueil et gentillesse, notamment Jonathan.  N’hésitez pas à aller voir les blogs d’Adenorah et de Kenza qui étaient avec moi face à Yann !

12 commentaires

  • MissERichard - - Répondre

    Connaissant plutôt bien les contraintes et la réalité de la blogo pro (n’en étant pas une moi même mais travaillant dans le domaine), mon regard est peut-être un peu différent, mais sincèrement tu m’as fait l’impression d’une personne créative, construite et en quête de proposer un contenu original. La preuve : je te suis depuis ! 🙂
    Mieux, ton discours m’est apparu intéressant face à des questions un peu faciles.

    Bon courage pour tes futurs projets !

  • Hypsica - - Répondre

    Bonjour Elsa,
    Moi je nuancerais un peu tes propos. Ca n’a pas complètement foiré.

    J’ai adoré ton intervention, je dirais même plus, heureusement que tu étais là pour approfondir les sujets et pour mettre en avant la démarche artistique que permet (et nécessite souvent) un blog.

    Les gens novices, qui ne sont pas sensibles au blog, pourront peut-être voir un business et s’arrêter là mais la plupart des gens aujourd’hui sont assez averties sur la démarche des influenceuses comme toi !

    En tout cas sache que, même si je connaissais ton blog, j’ai encore plus envie de te suivre après cette intervention alors Don’t worry 😉

    Bisous à toi !

  • Audrey - - Répondre

    Bonjour Elsa,
    Pour ma part, je vous ai trouvée naturelle, un peu réservée mais c’est justement ce que j’ai aimé, mais surtout passionnée par ce que vous faites.
    Alors bravo tout simplement !

  • Victoire - - Répondre

    L’idée des podcasts est génialissime!! Je m’y suis mise récemment (genre hier… j’ai écouté Lena Dunham qui est pas mal) et les thèmes que tu proposes m’allèchent! Etant dans de gros projets pro où je dois apprendre à me sortir de ma zone de confort et composer avec mes doutes pour qu’ils ne m’empechent pas d’avancer. Quand à ton passage dans l’émission, je n’ose imaginer le stress et l’enjeu! Mais je trouve que ton portrait était tout de même le plus « élogieux », hors des partenariat avec les marques, tu as cette créativité et univers propre qui je pense justifie le tout pour eux. Et j’avoue que j’ai un peu ce ressentit aussi quant à certaines blogueuses???? Je les respecte et je les lis mais cette idée émerge souvent. Pfiou la tartine! Tout ça pour dire: Hâte d’écouter tes podcasts!

  • Céline - - Répondre

    Bonjour Elsa,

    Je ne commente JAMAIS les articles ou autres posts Facebook mais là cela me semblait intéressant.

    Au contraire, tu es la seule à être sortie du lot!
    Bien plus concrète et perspicace dans tes réponses et moins « condescendante ».
    Ton travail est bien différent que certains blogs, de la créa, de l’originalité…
    Tu a été à l’antenne, tout simplement, naturelle et le naturel ça paye (parfois 😉 ).

    Bonne continuation!

  • Marie - - Répondre

    Elsa,

    Ce que tu décris plus haut , n’est pas du tout ce que j’ai vu de toi et de ton travail.
    Je t’ai trouvé très fraiche, tes réponses étaient justes et intéressantes.
    Je n’ai pas du tout eu le même sentiment pour Kenza et Anne-Laure. En voyant leur insta ou leur blog , on ne peut malheureusement que se dire, et quand bien même cela ne serait pas vrai que leur job consiste à se faire plein d’argent en postant des photos de cadeaux assises dans leur canapé.
    Quand on te voit et que l’on te lit, tu es une bosseuse et cela se voit. Comme tu l’as dit tu ne comptes pas tes heures, tu n’as pas d’agents autour de toi et tu es une passionnée. Tu es une très jolie personne Elsa et je te souhaite de poursuivre ton métier et de t’eclore encore et encore.
    Bonne continuation

  • Caroline - - Répondre

    Le message général a peut être un peu foiré, mais les questions étaient tellement biaisées à la base, qu’il aurait fallu être un homme politique pour savoir déjouer les pièges.
    Moi j’ai trouvé que Kenza parlait beaucoup de généralités, Adenorah avait du mal a exprimé sa ligne directrice, mais par contre toi, tu apparaissais comme la plus authentique parce que tu parlais de toi et de ton expérience.
    J’ai même été agréablement surprise par tes interventions, je t’ai trouvé très courageuse de parler simplement de ton expérience sans te cacher derrière un masque, d’autant plus qu’ici sur ton blog, j’avais l’impression de ne plus savoir qui je suivais et que tu te cachais derrière tes stop-motions, ton identité visuelle etc…
    Bref, bravo, c’est mission réussie pour toi !
    J’ai hâte de découvrir la suite avec les podcasts 🙂

  • Rebecca - - Répondre

    Comme Celine, je n’ai pas pour habitude de commenter quoi que ce soit… Mais là je voulais vraiment te dire: je t’ai trouvé super, j’ai trouvé que tu étais celle qui répondait le mieux aux questions de Yann Barthes! Tu es restée naturelle, tu n’ai pas apparue stressée du tout, tu répondais intelligemment, et je pourrais continuer encore et encore! Chapeau, car je veux bien croire que ça n’ai pas été facile!
    À bientôt peut-être! 🙂

  • Joëlle - - Répondre

    Je t’ai trouvée lumineuse et souriante. En plus, tes réponses étaient justes et donnaient envie d’en savoir plus sur ton processus créatif. Bonne continuation ! Tu es une source d’inspiration pour moi

  • Nini - - Répondre

    Ravie d’avoir pu te découvrir avec cette vidéo! Je te suis sur instagram parce que ton univers est original, décalé et créatif. Bien que ton blog soit fun, les stop-motions aussi reussis soient-ils ne me permettaient pas de me sentir proche de toi comme ça pourrait être le cas avec une bloggeuse qui poste des vidéos. Et wouah… Une bloggeuse naturelle, qui a une démarche réfléchie, pertinente et qui se défend en seulement 3 phrases sans dire « MOI Je » à tout va! Tu existes!!
    Tes interventions face à Y. Barthes ont relevé le niveau des contenus plutôt creus de tes voisines. Contrairement à elles, tu ne confirmes pas l’idée première qu’une bloggeuse se fait du fric facilement, juste en etant cool et belle avec un produit qui lui aura été offert par une marque… Évidemment on sait à quoi s’attendre, vous ne mentez pas mais ça fait plaisir de « tomber » sur une pépite comme toi! 😀
    Bravo, surtout ne change rien!

  • Adeline - - Répondre

    Je pense, au contraire, que vous avez bien su vous défendre et défendre votre métier, toutes les trois. C’est sûr que ses questions étaient un peu orientées mais vous avez su montrer une bonne image. Le côté influencer/rémunération était bien au centre des questions mais vous montrez que vous pouvez en avoir fait un business tout en restant authentiques et transparentes. Rien que pour ça, bravo.
    J’aime aussi beaucoup ta bonne humeur et ta simplicité. Pour moi, c’est un passage télé réussi, hâte de te voir plus.

    http://i-think-its-today.blogspot.com

  • xoriafin - - Répondre

    salut je viens de rentrer en France et de regarder ton intervention :je trouve que tu t’en es pas mal sortie ! tout est perfectible mais devant une machine comme ce journaliste vous avez été convaincantes toutes les trois !!
    continue comme ça fraîche et spontanée 😉

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *