mardi 26 mai 2015

#ElsamuseInCannes - Jour 2



Couchée 5h et levée 9h donc... je reprends là où je vous ai laissés au jour 1. J'ai bossé tant bien que mal dans le lit jusque midi. Alix faisait de même mais en beaucoup plus efficace! A midi on a rejoint Kenza et son amoureux qui venaient d'arriver à Cannes, puis on a filé déjeuner sur la plage du 3.14 avec l'équipe de la Villa Schweppes. On a pas mal parlé Periscope, la nouvelle application qui permet de faire du live-stream, vous connaissez? C'est le nouveau truc à la mode, j'avais l'impression que tout le monde l'utilisait à Cannes. J'ai moi même tenté l'expérience (pseudo : elsa_muse) mais je vous avoue que j'ai du mal à jongler entre instagram, twitter, snapchat et cette nouvelle appli! Par contre j'ai pensé à un truc : embaucher un stagiaire qui me Periscope H24 pour créer ma web-réalité, ça vous dirait? Nann je déconne! (mais l'idée de la web-réalité n'est pas si mauvaise, je suis certaine que ça va se faire un jour ahah).
A la fin du déjeuner, c'est à dire vers 16h, j'ai filé à la Villa Schweppes pour profiter du live de Luke Million (celui qui mixe dans la vidéo ) puis de Claap! & Santana. A 18h30, j'avais rendez-vous avec Christophe pour qu'il me montre comment réaliser de bons cocktails à base de Schweppes pour que vous puissiez les refaire chez vous. On a décidé de le faire façon Elsamuse avec un petite vidéo en stop-motion. 


Ensuite j'ai couru vers le plateau du Grand Journal pour rejoindre Osmany, qui gère les relations entre les influenceurs et Canal +. On a pu assister au direct de l'émission dans les backstages avec une petite coupe de champagne, et une fois le tournage terminé, on a eu la chance de pouvoir aller faire un tour sur le plateau, et même de s'asseoir sur la chaise de De Caunes ahah! Ce qui m'a beaucoup plu, c'est de voir l'envers du décor des Guignols de l'info. Dans une pièce adjacente au plateau, il y avait des dizaines et des dizaines de boîtes entassées sur des étagères contenant les têtes des marionnettes. On nous a montré comment elles fonctionnent (on le voit un peu dans ma vidéo) avec des manettes. Voici quelques infos que j'ai retenues comme ça en vrac : Les guignols sont en latex, une marionnette pèse 5kg et il faut deux personnes pour en actionner une seule : une personne qui fait le côté droit et une seconde le côté gauche. Une centaine de personnes travaillent en tout pour les guignols. 



A peine rentrée à l'hôtel, je me change, et hop je repars dîner avec la même team, ou presque (je dis "je" parce que Alix nous a lâchés après le déjeuner parce qu'elle est tombée malade). En bout de table, il y avait Elodie Petit qui travaille pour le Elle.fr. C'est une vraie boute-en-train! Elle a eu la bonne idée de nous faire faire des tours de tables du genre "on fait tous un compliment à l'ensemble des personnes de la table " ou encore "on raconte tous notre situation la plus gênante"... ça nous a permis de mieux nous connaître tous, et je vous recommande cette idée pour briser la glace lorsque vous vous retrouvez à dîner avec des personnes que vous ne connaissez pas très bien. 
Vers 23h on est retourné à la Villa Schweppes qui était méga méga blindée. Et puis vers 3h on a fini la soirée sur la terrasse de la suite de Sandra Zeitoun, avec Osmany et mes copains Raph et Olivier de DVNA Production. Sur la route du retour, j'ai croisé mon copain Elvis. Ralala Cannes la nuit c'est vraiment Paris!



En tout cas c'est drôle, parce que là je regarde Sex and the City 2 à la télé et soudain je comprends ce que j'ai tant aimé à Cannes. Je vous explique : dans le film elles partent en excursion en portant une première tenue, puis une seconde tenue pour faire du chameaux, puis une autre pour boire le thé, et puis une dernière pour le karaoké le soir... et bien  Cannes c'est pareil, c'est une endroit ou tu as le droit de te changer 4 fois par jours et d'être  tout le temps hyper apprêtée. Mine de rien ça n'arrive pas souvent hein!

Sur ces bonnes paroles je vous dis à demain pour une nouvelle petite parenthèse Cannoise!


samedi 23 mai 2015

C'est du cinéma !

Ce matin je me réveille dans ma chambre de petite fille chez mes parents, et en ouvrant les yeux je repense à ces derniers jours passés à Cannes. Je suis sur un petit nuage.
J'ai dormi dans des palaces aux allures de châteaux, j'ai porté des robes de princesses et côtoyé des mannequins aux physiques d'héroïnes de Disney. L'ambiance était festive, le champagne coulait à flot, tout le monde était beau et apprêté, et quelques garçons dont les visages me semblaient familiers avaient vraiment des gueules de princes charmants. Une parenthèse enchantée digne d'un conte de fée!

Ce matin, je ne suis plus à Cannes mais dans ma Picardie, et j'avoue, c'est vraiment pas mal pour redescendre sur terre. Quand je raconte un peu tout cela à mes proches, je réalise que Cannes c'est plus Eurodisney en réalité. 
Rien que le tapis rouge par exemple : on arrive en bas en groupe, y'a Beyoncé à fond les ballons et un mec qui parle au micro. D'un coup on nous dit "go" et là on traverse le bout de tapis jusqu'aux marches, et gare à celui qui traîne! "Avancez, avancez" on nous répète! A peine le temps de faire un selfie. D'ailleurs, tout autour de moi, tout le monde fait des selfies. Quel cinéma!

On va là-bas pour se divertir, pour vivre une belle l'expérience, s'amuser et faire son show. D'autres c'est pour travailler, développer leur réseau. Vraiment peu de gens y vont pour le vrai cinéma. D'ailleurs quand on est là-bas, il arrive parfois que l'on oublie que le festival c'est pour ça!

Dans tous les cas, conte de disney ou eurodisney, peu m'importe. Cela reste une belle expérience. J'ai rencontré beaucoup de monde, vu et appris beaucoup de choses, et puis ça me permet de vous produire du beau contenu qui change un peu de d'habitude.
Le vivre puis le partager, vous raconter l'envers du décor, c'est bien pour cela que l'on m'a invitée après tout!



Du coup je partage avec vous mon petit look croisette de la journée tiens! Top en crochet et pantalon taille haute, c'est un peu mon uniforme du moment. C'est ma façon d'adopter la tendance 70s. Ca et les cheveux courts façon Jean Seberg!
Ici j'ai shoppé tout cela chez Asos et je vous ai mis les liens pour retrouver la tenue ici :




Rendez-vous demain pour encore plus de Cannes : je vous raconterai ma seconde journée, les coulisses du Grand Journal tout ça. 
Merci à mon acolyte Alix de Beer pour les photos!